La lune

Manicore

Documentation > Pétrole Gaz Charbon et autres carboneries > Pétrole et compagnie > Le pic de production, une réalité déjà courante ?

Le pic, c'est encore loin papa ?

date de dernière modification : août 2013

site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com

***

Nous ne manquerons jamais de pétrole, c'est évident. Voyez plutôt : il y a 40 ans, nous n'avions "que" 40 ans de pétrole, et nous voici, 40 ans après, avec toujours du pétrole pour 40 ans, non ? Même si cette affirmation est complètement trompeuse, elle sous-tend l'idée qu'il y aura toujours plein de pétrole, et cela suppose en particulier que la production ne pourra jamais passer par un maximum puis décliner. C'est évident, mon cher Watson : si la production de pétrole peut passer par un maximum puis décliner, alors la conséquence est que nous manquerons au moins partiellement de pétrole, ce qui est justement la situation considérée comme impossible par les supporters du "40 ans pour l'éternité".

En fait, la production de pétrole doit passer par un maximum. C'est vrai pour tout gisement de pétrole pris individuellement, pour un pays, ou pour le monde dans son ensemble. Cela découle d'un théorème de mathématiques qui dit que l'extraction issue d'un stock initial donné une fois pour toutes (et donc qui ne se renouvelle pas en cours de route) ne peut rien faire d'autre que de commencer à zéro (ça c'est facile à vérifier), passer par un maximum, puis décliner à nouveau vers zéro ensuite.

Ce théorème est tellement valable qu'il y a pléthore de pays producteurs de pétrole qui ont déjà passé leur pic. Suivez le guide !

NB : les chiffres de production ci-dessous incluent la production de pétrole conventionel et non conventionel (sables bitumineux et condensats de gaz naturel).

***

Europe

En Europe, tous les pays producteurs ont passé leur pic de production, sauf peut-être l'Italie. Pour fixer les idées pour les chiffres de production, exprimés en milliers de barils par jour, la consommation de la France était de 1,7 million de barils de pétrole par jour en 2011 (cela fait environ 230.000 tonnes par jour, soit un gros pétrolier tous les jours).

Production pétrolière du Danemark. Pic en 2004. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Italie. Pic vraisemblable en 2005. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Norvège (premier producteur de l'Europe occidentale). Pic en 2001. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Grande Bretagne (deuxième producteur de l'Europe occidentale). Pic en 1999. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Roumanie. Pic en 1977. Source : BP Statistical Review, 2013

Globalement, la production de la zone est en fort déclin. Le "taux de couverture" de l'Europe (en incluant la Norvège, qui ne fait pas partie de l'Union) est actuellement de 30%.

Production pétrolière en Europe occidentale (UE+Norvège). Pic en 2000. Source : BP Statistical Review, 2013

 

***

Ancienne Union Soviétique

La Russie, 2è producteur mondial, a probablement passé son "vrai" pic dans les années 1980, mais sa production est actuellement croissante vers un pic secondaire. Un certain nombre de pays producteurs moins importants de la zone ont passé leur pic de production.

Production pétrolière en Russie. Le vrai pic est probablement survenu en 1987, et la production se dirige vers un pic secondaire (la production de pétrole de BP inclut les liquides de gaz, et la production de gaz en Russie était 15% inférieure en 1987 à 2012). Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Ouzbekistan. Pic en 1999. Source : BP Statistical Review, 2013

Globalement, la zone présente une production encore en croissance.

Production pétrolière de l'ancienne URSS (Russie + anciennes républiques soviétiques ; essentiellement Kazakhstan et Azerbaïdjan). Pour la zone dans son ensemble, le pic principal n'est pas encore arrivé. Source : BP Statistical Review, 2013

 

***

Extrême Orient

En Extrême Orient, le producteur le plus important est la Chine, qui a une production en croissance continue. Mais le 2è (Indonésie) est en déclin significatif, et l'Inde, qui arrive en 3è position, est globalement sur un plateau depuis 1995. Parmi les producteurs significatifs de la zone, plusieurs pays ont passé leur pic.

Production pétrolière en Australie. Pic en 2000. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Brunei (le Sultan du Brunei fut un temps l'homme le plus riche du monde). Pic en 1979. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Indonésie. Pic en 1977, et pic secondaire en 1991. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Malaisie. Pic en 2004 ? Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Viet-Nam. Pic en 2004 ? Source : BP Statistical Review, 2013

Au total, la zone est sur un plateau depuis 2000.

Production pétrolière en Asie. Plateau légèrement ascendant depuis 2000, notamment grâce à la production chinoise (environ 4 millions de barils par jour), qui croît encore. Source : BP Statistical Review, 2013

***

Proche et Moyen Orient

Le Moyen Orient, "grenier à pétrole" dans l'esprit de tous les européens, recèle quelques surprises : on y trouve quelques pics....

Production pétrolière en Iran. Pic principal en 1974, plateau secondaire en cours. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Irak. Un pic est survenu en 1979, mais la production très variable de ce pays, lié à son histoire récente, rend difficile une appréciation très sûre ! Dans un contexte d'investissements effectués sans limites, de nombreux géologues pensent que la production pourrait monter jusqu'à 6 ou 7 millions de barils/jour, mais le contexte géopolitique de ce pays fait que le véritable maximum sera peut-être très en dessous, auquel cas il sera bien entendu maintenu plus longtemps si tout le pétrole extractible est produit. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Koweit. Pic historique en 1972 (la chute très violente en 1991 est bien sûr la conséquence de l'invasion par l'Irak, mais il n'aura fallu que 2 ans pour un retour à la situation antérieure). Le pays se dirige probablement vers un plateau à un niveau voisin. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière du Sultanat d'Oman. Pic en 2001 ? Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Syrie. Pic en 1995. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Arabie Saoudite (premier producteur mondial à parité avec la Russie). Plateau ascendant en cours ? Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière des Emirats Arabes Unis. 3 "faux pics" depuis 1975 ! Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Yemen. Pic en 2002. Source : BP Statistical Review, 2013

Au total, la zone conserve une production en croissance, et que ce soit un peu au-dessus ou un peu en dessous du niveau actuel, elle pourrait y rester pendant encore une trentaine d'années.

Production pétrolière au Moyen Orient. Source : BP Statistical Review, 2013

***

Afrique

Dans cette zone, où la production est globalement en croissance, quelques pays ont néanmoins passé leur pic.

Production pétrolière au Cameroun. Pic en 1985. Source : BP Statistical Review, 2010 (les chiffres de production ne sont plus publiés depuis 2011, ce qui suggère une production encore diminuée).

Production pétrolière en Algérie. Pic en 2008 ? Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Angola. Pic en 2008 ? Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Tchad. Pic en 2005 il semblerait. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Egypte. Pic en 1993. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Guinée Equatoriale. Pic en 2005 ? Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Gabon. Pic en 1996. Source : BP Statistical Review, 2012

Production pétrolière en Libye. Pic principal en 1970, et pic secondaire proche ou passé. L'année 2011 est non significative pour cause de guerre. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière en Tunisie. Pic en 1980, selon toute vraisemblance. Source : BP Statistical Review, 2013

Au total, la zone semblait être sur un plateau. Le Nigéria, premier producteur de la zone, est quasi-constant, et l'Angola, autre gros producteur avec l'Algérie, a "perdu" 8% de sa production mais à ce stade il est impossible de dire si c'est conjoncturel ou pas.

Production pétrolière en Afrique. Pic en cours ? Le décrochage de 2011 correspond à la Lybie. Source : BP Statistical Review, 2013

 

***

Amérique du Sud

Dans cette zone, les pays producteurs ont souvent passé leur pic de production. Les 2 exceptions sont le Brésil, à cause de l'offshore profond, et la Colombie. Le Venezuela, qui détient du pétrole extra-lourd, a une production conventionnelle déclinante, et il est difficile de savoir si les extra-lourds vont "simplement" stabiliser le déclin ou provoquer un rebond de la production qui dépassera le pic historique.

Production pétrolière de l'Argentine. Pic en 1998. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière de la Colombie. Premier pic en 1999, dépassé récemment. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière de l'Equateur. Pic probable en 2006 ? Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Pérou. Pic en 1982. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière de Trinidad et Tobago. Pic en 1978. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière au Venzuela. Pic en 1970 et pic secondaire en 1997. Source : BP Statistical Review, 2013

Du coup, malgré la croissance du Brésil, la zone est globalement sur un plateau.

Production pétrolière de l'Amérique du Sud. Plateau ascendant de 1998 à maintenant. Source : BP Statistical Review, 2013

***

Amérique du Nord

Cette zone n'a que 3 pays, dont deux sont en déclin.

Production pétrolière des USA. Pic en 1970 pour l'heure. Une partie du "rebond" récent est fait de liquides de gaz, à cause de l'augmentation de la production de gaz non conventionels qui permettent d'obtenir une fraction liquide. Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière du Mexique. Pic en 2004 pour l'heure (le Mexique pourrait en fait se mettre sur un long plateau jusqu'en 2030). Source : BP Statistical Review, 2013

Production pétrolière de l'Amérique du Nord. L'augmentation des non-conventionals au Canada (sables bitumineux) et le rebond US a fait dépasser le long plateau qui a démarré au début des années 1980. Source : BP Statistical Review, 2013

Alors le pic, juste une invention de Cassandre ? En fait, non seulement le pic n'est pas une chimère, mais comme c'est une obligation mathématique dès lors que le stock de départ est donné une fois pour toutes, la seule bonne question pour la production mondiale est : à quand le pic ? Et, depuis 2005, la réponse la plus probable est : modulo quelques ajouts marginaux (agrocarburants, liquides de gaz, etc), nous y sommes...

Production mondiale de pétrole (en milliers de barils par jour, échelle de gauche) depuis 1965. La production semble "redémarrer" en 2010, mais en fait l'essentiel de l'incrément est constitué de "liquides de gaz", molécules légères extraites avec le gaz mais comptés avec le pétrole. Le pétrole stricto-sensu (ce qui sort de terre ou d'une unité de traitement des bitumes canadiens sous forme de pétrole) ne croit plus depuis 2005.

Source : BP Statistical Review, 2013

 

Retour à l'index de la rubrique sur les énergies fossiles
Retour vers le haut de la page