La lune

Manicore

Documentation > Publications > Le Plein SVP ! : entretiens > Entretien sur le plan solaire de Borloo paru dans 20 Minutes.fr en novembre 2008

Entretien paru dans 20 Minutes.fr du 18 novembre 2008

***

site de l'auteur : www.manicore.com - contacter l'auteur : jean-marc@manicore.com

***

NB : interview non relue par mes soins avant parution. J'ai mis quelques remarques importantes [en rouge et entre crochets].

***

Propos recueillis par Catherine Fournier

Jean-Marc Jancovici, ingénieur conseil spécialiste des questions d'énergie et d'environnement, réagit au plan de Jean-Louis Borloo pour développer l'énergie solaire, annoncé lundi.

Le ministre de l'Ecologie veut créer une centrale photovoltaïque par région d'ici à 2011. Qu'en pensez-vous?

Qu'il est en train d'amuser la galerie. L'électricité photovoltaïque représente 1/10.000e de l'énergie consommée dans le monde actuellement. Même si on la développe de 30% par an, cela ne compensera en rien la baisse de notre approvisionnement en pétrole. Et ceci est valable pour l'ensemble des énergies renouvelables. [NB de JMJ : ma remarque visait essentiellement les "nouvelles" énergies renouvelables, qui sont complètement anecdotiques dans le paysage actuel et le resteront pour les 20 ou 30 ans qui viennent. Ce n'est donc pas elles qui vont nous éviter les crises à répétition si nous ne faisons pas de très sérieuses économies d'énergie].

Que faire, alors?

Jean-Louis Borloo aurait mieux fait de mettre en place deux mesures qui étaient prévues dans le Grenelle : mettre en place une fiscalité croissante sur l'énergie et rendre obligatoire la rénovation thermique des bâtiments, qui représentent 40% de la consommation d'énergie en France.

La taxe carbone était délicate à mettre en place en temps de crise du pouvoir d'achat...

Mais les prix de l'énergie vont de toute façon augmenter, alors, autant anticiper [je parle bien des tendances à long terme, pas de ce qui se passe sur une année ou même 3]. La moitié de l'électricité [NB de JMJ : dans le monde] est produite par du gaz et du charbon, dont les prix sont indexés sur le pétrole. Le premier pour des raisons contractuelles, le deuxième pour des raisons de transports. Selon plusieurs experts, la production de pétrole est à son maximum et ne va cesser de décroître [ce que j'ai dit est que nous étions proches du maximum et qu'après il y aurait nécessairement déclin]. La seule façon de réduire la consommation est d'augmenter les prix.

Sinon...

Sinon, il faut s'attendre à une crise et à une récession majeures, bien plus graves que la crise des subprimes. Il faut revoir notre système productif actuel, largement fondé sur les transports et donc les hydrocarbures. Si ne nous ralentissons pas nous-mêmes la consommation, la demande subira un arrêt brutal et notre modèle socio-économique avec. Dans ce vaste défi, l'énergie solaire est un truc complètement anecdotique [je parle bien sûr des 20 ans à venir, mais ca suffit amplement !].

Retour au sommaire de l'ouvrage
Retour vers le haut de la page